Tout créateur de projet devrait avoir une newsletter

Une newsletter est un formidable outil pour tous les créateurs de projet, du simple blogueur aux grandes entreprises. Il s’agit d’un moyen simple, direct, efficace et indépendant des plateformes d’informer sa communauté. Nous verrons en détail pourquoi et comment dans la suite de cet article.

Je n’ai pas le temps de tout lire aka résumé de l’article (si vous souhaitez tout lire, sautez ce paragraphe):

  • vous devriez créer votre newsletter au plus tôt dans la vie de votre projet pour commencer au plus vite à constituer votre newsletter
  • l’e-mail de votre newsletter reçoit un accueil et une intention favorables à exploiter, contrairement à un message sur les réseaux sociaux
  • l’e-mail d’une newsletter est persistant et peut être consulté plusieurs jours après sa publication, contrairement aux messages sur les réseaux sociaux
  • une newsletter est un ensemble d’adresses e-mail, que vous pouvez utiliser en dehors de toute plateforme
  • l’impact de votre newsletter est mesurable par l’engagement
  • votre newsletter peut commencer à engranger des e-mails avant même le lancement de votre produit

Pourquoi tout créateur de projet devrait créer sa newsletter au plus tôt

Une newsletter arrive directement dans les e-mails de vos abonnés. C’est un moyen direct et simple de leur fournir de l’information sur votre projet. À la grande différences des messages sur les réseaux sociaux, vos abonnés ont fait la démarche consciente et active de s’abonner à votre newsletter, manifestant un vif intérêt pour votre projet.

L’intérêt favorable envers votre newsletter

Lorsque votre abonné va voir apparaître votre e-mail dans la liste de ses e-mails, le titre de votre e-mail et sa provenance, il va immédiatement avoir un intérêt favorable à votre contenu, peut-être même de la curiosité, en particulier sur les premières éditions, car il s’est volontairement inscrit et attendait le premier envoi pour savoir exactement de quoi parle votre newsletter.

La newsletter que vous attendez, directement dans vos e-mails, il n’y a plus qu’à ouvrir l’e-mail

La persistance de la newsletter

De plus, la newsletter est dans ses e-mails, il peut la lire immédiatement ou bien plus tard. Parfois bien plus tard, le taux d’ouverture d’une newsletter pouvant continuer a augmenté plusieurs jours après la publication. Vous pouvez toujours rêver qu’on relise vos tweets sept jours après leur publication…

L’accès direct à votre audience

Un autre grand intérêt de la newsletter est de ne pas placer d’intermédiaire insurmontable entre vous et vos abonnés. Bien sûr votre prestataire de newsletters peut vous poser des problèmes (oui, c’est à toi que je parle Mailchimp) mais une newsletter, c’est une liste d’e-mails et du contenu texte. Rien d’insurmontable à passer chez un autre prestataire, ou même à héberger vous-même si vous êtes bricoleur. Et ce lien direct à votre public, cela devient extrêmement rare : Facebook,YouTube, Twitter, Tiktok… Un contenu qu’ils estiment déplacé et vous êtes dehors. Cela ne vous arrivera jamais avec votre newsletter, c’est impossible.

Suspension de compte par Mailchimp pour une raison incompréhensible que vous devez deviner

Le prestataire d’envoi de votre newsletter peut vous fermer votre compte, mais vous aurez toujours votre liste d’abonnés à votre disposition que vous pourrez migrer chez un autre prestataire. Vous pouvez même envoyer vos e-mails à la main tant que la taille de votre newsletter est encore modeste !

L’impact de votre newsletter

Une newsletter même de taille modeste peut avoir un grand impact pour votre projet. En effet vous êtes en lien direct avec des personnes qui se sont déclarées intéressées par ce projet. Il vaut mieux 500 abonnés sur votre newsletter que 5000 abonnés sur Twitter qui ne sont pas vraiment intéressés par ce que vous dites sur ce réseau social, et donc par vos projets !

L’engagement est une donnée fondamentale de la newsletter. Vous aurez infiniment plus d’impact avec une petite newsletter traitant d’un projet précis et défini à laquelle vos abonnés peuvent se désabonner à tout moment, plutôt qu’un petit compte sur un réseau social où les message à l’attention de vos abonnés sont noyés dans la masse de messages qui défilent sous ses yeux.

Sur les réseaux sociaux, impossible d’être lu si vous ne choquez pas, si vous ne sortez pas du lot. Cela n’est pas le cas d’une newsletter, qui ressemble davantage à un magazine dans sa consommation. Si on l’ouvre, on connaît le sujet et on est prêt à y consacrer un peu de temps. vous allez pouvoir constater cet engagement par différentes statistiques relatives à votre newsletter, à savoir le taux d’ouverture et le taux de clic, nous en parlerons dans un prochain article en détail.

Une newsletter comme appui à votre marketing

Cet article est là pour vous convaincre qu’avoir une newsletter est très important pour votre projet, mais je ne suis pas là pour vous mentir : constituer une newsletter de taille moyenne (à partir de 1000 abonnés) va prendre du temps. C’est la raison pour laquelle il faut commencer le plus tôt possible dans la vie de votre projet. Même avant son lancement ! Il suffit de créer un site-vitrine de votre projet (landing page en anglais) avec un moteur comme Caard ou Umso que vous reliez à votre prestataire d’envoi de newsletter. Votre marketing autour de votre projet va attirer les curieux vers votre site-vitrine et les gens intéressés s’inscriront à la newsletter.

Le générateur de site-vitrine de Umso, pour récolter les premiers abonnés à votre newsletter

Ce qui signifie que lors de votre lancement, vous aurez déjà une première audience intéressée, vous ne partirez pas de zéro.

Ne pas avoir de regrets bien plus tard

J’ai alimenté un blog pendant plus de 15 ans. Mon plus grand regret est de ne pas avoir créé une newsletter associée à ce blog dès le début. J’aurais pu avoir à disposition une très importante newsletter pour avertir un grand nombre de personnes de mon actualité.

Ne faites pas la même erreur et associez dès maintenant une newsletter à vos projets ou à votre marque personnelle.

Conclusion

Alors ? Convaincu ? N’hésitez pas à me dire si vous avez été convaincu dans les commentaires. Aussitôt créée, vous pouvez faire connaître votre nouvelle newsletter sur lesnewsletters.com, la communauté des créateurs de newsletters francophones.

Notre prochain article s’intéressera à comment créer votre newsletter.

L’auteur

Carl Chenet, auteur de la newsletter du Courrier du hacker avec 4000 abonnés et 187 numéros. J’aide les créateurs de newsletters à faire grandir et monétiser leur newsletters.

J’écris un e-book à venir Faire grandir et monétiser sa newsletter.

1 réflexion au sujet de « Tout créateur de projet devrait avoir une newsletter »

Laisser un commentaire